ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Angelika Markul, Tierra del Fuego
Musée de la chasse et la nature, Paris

04.09 - 02.12.2018






 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


Tierra Del Fuego est un projet artistique polymorphe d’Angelika Markul, composé d’un ensemble d’œuvres plastiques qui porte sur la disparition d’un paysage de glaciers. Il est inspiré de l’archipel éponyme qui se situe en Patagonie, aux confluences de l’Argentine et du Chili, à l’extrême sud du continent américain. Ce projet a été primé en 2016 par COAL (voir la page). Tierra del Fuego confronte l’extinction des civilisations et de leurs traditions au futur effacement des paysages causé par les bouleversements climatiques. Grâce à une manipulation numérique de l’image, l’artiste rend visible et accélère le processus de fonte du glacier, créant un nouveau paysage qui n’appartient qu’à l’esprit de celui qui le regarde. Cette sublimation du danger interpelle le spectateur avec pudeur, sensibilité et poésie. Mais le danger est déjà là avec la première fissure de la calotte glaciaire !






































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Le paysage exceptionnel et caractéristique de cette région du monde disparaît progressivement sous l’effet du changement climatique, au meme titre que la civilisation amérindienne qui vécut sur ces terres pendant 12 000 ans, avant d’y etre décimée par les Européens. En lien avec son film La Mémoire des glaciers qui montre l’accélération du processus de la fonte, Angelika Markul révèle les souvenirs enfouis dans les glaces et convoque une série de phénomènes et d’influences qui, ensemble, composent une symphonie de fin du monde: des objets en bronze évoquant les traditions perdues des yagans, ces pêcheurs nomades de Terre de Feu, une sculpture de la dépouille d’un mylodon, cet animal préhistorique endémique désormais disparu ou encore les reliefs cartographiques de cette terre aux chemins oubliés. L’artiste a concu cette œuvre en écho au poème La Iluvia lenta (« pluie lente ») de la poètesse chilienne Gabriela Mistral, qui appelle à une nécessaire reconnexion avec la terre-mère.


Angelika Markul poursuit ici les obsessions qui sont au centre de son travail, tels que le passage du temps et la fuite des traces mémorielles et matérielles. Sa pratique artistique est née d’une utopie, celle d’une archéologie totale, d’un archivage sans faille des traces de vies, qu’elles soient humaines, animales ou végétales.


Lors du concours organisé par le prix MAIF pour la sculpture 2017, le projet lauréat Mylodon de Terre proposé par l’artiste a donné naissance à deux exemplaires de sculptures en bronze, réalisés au cours du 1er semestre de l’année 2018. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, l’artiste, qui vit et travaille en France et en Pologne, a déjà reçu différents prix et bénéficié d’expositions au Palais de Tokyo à Paris en 2014 ainsi qu’au CSW Zamek Ujazdowski de Varsovie en 2016. En 2017, elle a participé à la Bienalsur à Buenos Aires ainsi qu’à l’exposition « Sans Réserves » au Mac-Val.


Associant les faits réels et la fiction, voire la science-fiction, elle poursuit son nouveau projet intitulé « Tierra del Fuego ». Celle-ci s’inscrit dans un processus de réflexion entamé depuis plus de dix ans par l’artiste autour des thèmes de la mémoire, des corps et des lieux, mais également de la destruction et du cycle de la vie. Mylodon de Terre s’inspire des mythes et légendes liés à la créature du mylodon, un animal préhistorique découvert en Patagonie à la fin du XIXe siècle. Angelika Markul a travaillé à partir de recherches scientifiques et archéologiques pour créer une forme abstraite, impossible à identifier, qui semble momifiée dans le temps.













 

























 











Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Angelika Markul, Tierra del Fuego, Musée de la chasse et la nature, Paris

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2018. Tous droits réservés

Exposition du 4 septembre au 2 décembre 2018. Musée de la chasse et de la nature, 62 rue des Archives - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 53 01 92 40. Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h. Nocturne le mercredi jusqu’à 21h30.






 





  







































Angelika Markul, Mylodon de Terre, 2017. 150 x 50 x 30 cm, métal, cire, bois, feutre et corde © Sylvie Humbert / MAIF

Angelika Markul, Mylodon de Terre, 2017. 150 x 50 x 30 cm, métal, cire, bois, feutre et corde
© Sylvie Humbert / MAIF