ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Humains, après tout

Musée d’Angoulême
05.09 - 05.11.2017







 







 




 

 












Précédent Suivant

Le texte d’Hélène Dantic


Humains, après tout est une exposition d’oeuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes qui vient semer un peu de trouble dans les collections archéologiques du Musée d’Angoulême.















































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Humains, après tout, le FRAC Poitou-Charentes au Musée d’Angoulême

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2017. Tous droits réservés

Au fil des salles du rez-de-chaussée, se déploie une vaste chronologie qui s’étend depuis le temps long des formations géologiques jusqu’à la courte histoire de l’humanité, une espèce dont la scénographie muséale expose la capacité d’adaptation et l’ingéniosité créatrice. En suivant les vitrines, on peut cependant formuler une question : si l’histoire de la planète concourt à l’apparition et à l’épanouissement de l’Homme, celui-ci est-il toujours l’être doué d’intelligence que l’on nous dépeint au long de son évolution ? Chargée d’humour et de cynisme, Humains, après tout pourrait se décrire comme une histoire parallèle de l’humanité, mélangeant fiction et réalité.


L’exposition s’ouvre avec une photographie de Bruno Serralongue qui accueille le visiteur dès le hall du Musée. On y voit un enfant habillé en scout qui pose fièrement à côté d’une réplique de dinosaure. Habitué à rapporter des images révélant le contre-champ d’événements internationaux, l’artiste dévoile ici un aspect des fêtes qui ont accompagné la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997. De ce moment historique marquant la fin d’une ère coloniale, nous ne percevons qu’une manifestation populaire à laquelle participe une créature appartenant à la période du Crétacé. Une curieuse contraction de l’histoire de la planète où même les fossiles ne peuvent visiblement échapper à une récupération de l’actuelle société de loisirs et de divertissements.


Il est aussi question de loisirs aux relents néo-colonialistes dans la vidéo de Marie Voignier intitulée Les Immobiles. L’oeuvre côtoie des squelettes d’herbivores du Pléistocène, une période qui a vu apparaître les premiers hominidés chasseurs. Dans cette oeuvre, la chasse apparaît bien moins vivrière. La caméra filme en plan fixe la main d’un auteur qui commente son livre en le feuilletant. Celui-ci, entre amusement et nostalgie, raconte les parties de chasse en Afrique dont il était le guide dans les années 70 - 80. La légèreté de ses propos est en totale rupture avec la cruauté des images qui les illustrent. Fièrement, les occidentaux désoeuvrés y posent aux côtés de leurs trophées gisant au sol. Au fil des pages, les cadavres s’accumulent mais ceux-ci ne semblent pas comptables, juste racontables, du moins si l’anecdote et les photos sont bonnes.


L’installation de Biefer/Zgraggen prend place chez l’homme de Néanderthal et aborde l’idée d’une anthropologie surannée aux thèses nauséabondes. Les artistes rejouent dans un environnement post-cataclysmique le mythe du «bon sauvage», «découvert» par l’homme blanc doué de culture et de savoir. Ils développent également dans leur travail une conscience écologique assez forte et désignent ici l’exceptionnelle capacité de l’humanité à saccager son

environnement et devant réemployer les déchets d’une civilisation disparue comme nouvelles matières premières.


Le musée met en évidence l’habileté de l’humain à développer des outils et à s’adapter à son territoire ; Pierre Joseph et Philippe Parreno la confirment à leur manière. Leur vidéo s’amuse ouvertement des inventions de la société de loisirs qui cherchent à réévaluer notre rapport à l’environnement tout en cherchant à maintenir en forme physique un homme moderne devenu bien trop sédentaire. Après le trekking, le jogging, le rafting… les artistes inventent et promeuvent le snaking. Il suffit de revêtir une combinaison formant une queue pointue pour se déplacer en rampant tel un serpent.


Le parcours s’achève par un ensemble de photographies de l’artiste Alexandra Pouzet extrait de la série Nature humaine. Hommes et animaux partagent là un terrain commun qui ne semble plus vraiment adapté à qui que ce soit et dans lequel les accessoires et l’apparat troublent davantage qu’ils identifient.










Exposition du 5 septembre au 5 novembre 2017. Musée d’Angoulême, Square Girard II, rue Corneille - 16 000 Angoulême. Tél.: +33 (0)5 45 95 79 88. Ouverture d’octobre à avril: mardi, mercredi et vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 45 à 18 h, jeudi de 10 h à 18 h et le samedi et le dimanche de 14 h à 18 h. De mai à septembre : du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.