ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Julien Colombier, Electric Ladyland

Abbaye de Maubuisson, Saint-Ouen l’Aumône

19.05 - 05.10.2019






 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


C’est à l’abbaye de Maubuisson que le peintre autodidacte Julien Colombier réalise sa première exposition personnelle dans un centre d’art contemporain d’Île-de-France.

 


 


 





 









 





































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Exposition du 19 mai au 5 octobre 2019. Abbaye de Maubuisson site d’art contemporain, avenue Richard de Tour – 95310 Saint-Ouen l’Aumône. Tél.  : +33 (0)1 34 33 85 00. Ouverture en semaine sauf le mardi de 13h à 18h  ; samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h.


 



 









 





  







































Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Julien Colombier, Electric Ladyland, Abbaye de Maubuisson, Saint-Ouen l’Aumône

La nouvelle exposition proposée à l’abbaye de Maubuisson contraste totalement avec celle présentée en 2018, Echos, les installations fines, discrètes et dépouillées de Patrick Neu en réaction au site, à son passé et ses anciennes résidentes.


Cette fois, pleine place est réservée à l’artiste et ses désirs propres, qui oblitèrent totalement la nature du lieu. Une invasion a lieu, pourquoi pas ? Julien Colombier crée des environnements organiques, hypnotiques, oniriques et inquiétants, d’où l’humain et l’animal sont exclus. À Maubuisson, l’artiste s’expose en volume et ouvre les portes de son imaginaire. Il expérimente de nouveaux procédés comme le travail sur soie, et se confronte pour la première fois à de vastes espaces d’exposition. Son projet, ambitieux, hybride et immersif, inclut chaque centimètre carré de l’abbaye. Il redéfinit chaque salle avec des éléments hétérogènes issus d’une mythologie personnelle qu’il a pensée en musique, en écoutant le titre éponyme de l’album de Jimmy Hendrix Electric Ladyland.


La question de la religion, convoquée ici sous forme de quête initiatique, a été l’un des fils conducteurs explorés par l’artiste  : un cheminement dans l’univers végétal où la nature a repris ses droits et envahit l’abbaye. Mis en abîme, l’univers graphique de l’artiste devient un espace de projection dans lequel le visiteur déambule et s’égare. Ainsi, dans la salle du parloir, il déambule déchaussé sur un parterre de carrés couverts de motifs luxuriants. Suspendues aux voûtes du XIIIe siècle, flottent des guirlandes à franges argentées rappelant les cérémonies religieuses indiennes. Une peinture-signe foisonnnante et frénétique investit ensuite le corridor du «  passage aux champs  ».


Dans le décor de l’ancienne salle des religieuses dont on ne repère plus les murs, Julien Colombier diffracte l’espace avec des panneaux peints tels des décors de théâtre parmi lesquels le visiteur est invité à déambuler. Un univers artificiel de jungle luxuriante s’installe là où on ne l’attend pas, en plein Val d’Oise. L’envers du décor est apparent, chargé de bouquets fleuris rose sur fond de verdure inattendus, avec ses jambes de force intentionnellemment laissées apparentes, lestées par des sacs de sable.


Enfin, dans l’ancienne salle des latrines, l’artiste dresse cinq mâts au bout desquels volent des pavillons en soie sérigraphiés, vivement animés sous l’impulsion d’une soufflerie. Leurs motifs, comme ceux déployés au sol de la première salle, habitent l’espace avec des éléments issus de la mythologie personnelle de l’artiste, comme une sorte de panthéon syncrétique.


Julien Colombier travaille essentiellement au pastel gras, à la craie et à l’acrylique sur un fond noir qu’il peint et associe au souvenir du tableau noir de l’école. Les couleurs qu’il choisit sont mises à contribution de motifs obsessionnels, inspirés d’un monde végétal luxuriant dont il tire des formes plus abstraites. Ses inspirations sont très diverses  : monde du graffiti, art japonais, Henri Matisse, Keith Haring, motifs repérés lors de ses voyages en Inde.

 



  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2019. Tous droits réservés

C’est avec plaisir que lors de la visite de presse à l’abbaye de Maubuisson, nous avons retrouvé à l’extérieur en bonne forme l’olivier mis en scène par l’artiste Hicham Berrada lors de son exposition sur le site, 74 803 jours, dans une installation bien nommée Le jardin inaltérable.