ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



La Déesse Verte

Gare Saint-Sauveur, Lille

27.04 - 08.09.2019






 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


La commissaire Dorothée Dupuis, commissaire de l'exposition La Déesse Verte pésentée à la Gare Saint-Vincent à Lille s’est inspirée du célèbre jardin de sculptures Las Pozas, réalisation fantasque et utopique situé à Xilitla dans le sud-est de l’Etat de San Luis Potos au Mexique, créée par le poète Edward James entre 1962 et 1984. Ce site s'élève environ à 583 mètres au-dessus du niveau de la mer dans la forêt tropicale des montagnes mexicaines, sur plus de  32 ha. Il intègre un réseau de cascades naturelles et d'étangs - qui donnent leur nom au site  : “Les Bassins” ou “Les Piscines”. Le jardin est ponctué d'une trentaine de  folies  et de  fabriques, d'immenses sculptures  surréalistes  en béton, s'élevant parfois sur quatre étages. Les nombreux sentiers du jardin sont constitués de marches, rampes, ponts et passerelles étroites et sinueuses qui traversent la vallée. Sa restauration a débuté en 2012.

.



 


 





 









 





































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Exposition du 27 avril au 08 septembre 2019. Gare Saint Sauveur, 17 boulevard Jean-Baptiste Lebas – 59800 Lille. Entrée libre du mercredi au dimanche de 12h à19h.

 

 



 









 





  







































La luxuriance infinie des paysages et écosystèmes de notre planète a toujours fasciné ses habitants. Sujet d’une guerre sans fin, tant à l’encontre de ses pouvoirs destructeurs que pour le contrôle de ses ressources, la Nature est un Eldorado que les civilisations ont très tôt considéré comme une divinité protéiforme symbolisée dans différentes mythologies par des animaux, des figures féminines et d’autres entités souvent anthropomorphes. Si l’homme a, par expérience, toujours compris le côté fragile de la nature - d’où son incarnation dans ces personnages délicats que sont les nymphes et autres entités sylvestres- sa possible fin, voire son extinction, n’est envisagée par beaucoup que depuis peu de temps.  La conscience du changement climatique est récente et ne fait pas encore l’unanimité, quand on ne lui oppose pas tout bonnement une fin de non recevoir, l’argument fataliste qu’il est déjà trop tard.

Il est cependant pratiquement certain que la nature survivra à notre extinction humaine. En effet, chaque feuille, chaque plante, chaque organisme a la capacité constante de muter, de rénitialiser ou modifier ses circuits pour s’adapter à de nouvelles conditions. La notion de nature n’existe qu’en relation dynamique à celle de culture, établie comme définition de la présence humaine sur terre, ainsi que par la manière dont les modes de vie globaux de celle-ci, impulsés par la colonisation et le capitalisme tardif, influent sur l’environnement et vice et versa.

La Désse Verte est pensée par Dorothée Dupuis à la fois comme un personnage, incarnation générique de l’idée de nature, mais aussi comme un paysage synesthésique sollicitant nos sens, généré par les oeuvres de l’exposition. Celles-ci abordent avec une justesse saisissante les mutations drastiques subies par les hommes, les végétaux et les animaux depuis le siècle dernier, et abordent autant le rapport technologique contemporain que nous entretenons avec notre environnement que d’autres systèmes de compréhension de ce dernier, notamment ceux des peuples autochtones des Amériques.

Parmi les propositions variées de l’exposition, trois peuvent retenir particulièrement l’attention pour leurs démarches et manières de souligner les ambiguïtés des notions de naturel, d’authenticité et d’exploitation.


L’Équatorienne María José Argenzio s’est appropriée pour sa série Banderines réalisée en 2016 l’héraldique médiévale, l’un des plus emblématiques systèmes de légitimation en Occident. Avec l’aide des femmes indigènes de son pays, elle a finement brodé 40 étendards illustrant les symboles spécifiques de l’Équateur, de son peuple et de son histoire. Avec la transposition de ces imaginaires sur le mode de l’iconographie de la noblesse européenne, l’installation rend compte de l’intérêt de l’artiste pour détourner l’usage des formes, matériaux et espaces afin d’esquisser une critique du colonialisme et de la façon dont il influence encore nos hiérarchies culturelles et modes de vie.


Carolina Caycedo est une artiste colombienne installée à Los Angeles, très engagée dans les droits des communautés. Motivée par les difficultés des populations rurales pour obtenir une eau de qualité, elle traduit sa pratique militante dans des œuvres sculpturales et graphiques, souvent produite en collaboration avec les groupes affectés. A Cobra Grande est la dernière itération d’un corpus d’oeuvres intitulé Cosmotarrayas, réalisé avec des filets de pêche teints et brodés. Ils sont tendus ensuite sur des structures métalliques leur donnant l’apparence d’attrapeurs de rêves, ces structures circulaires issues des cultures amérindiennes. L’installation qui prend la forme d’un grand serpent flottant dans l’espace d’exposition, fait référence au reptile mythique issu de ces cosmogonies, connu sous le nom de Yakumana, A Cobra Grande ou Yurupari. Aussi effrayant qu’amical dans la danse qui s’opère entre ses anneaux et les visiteurs, il est aussi un symbole de renaissance et représente l’idée que tous les plans d’eau sont connectés.


Les personnages hybrides détournant la représentation figurée traditionnelle sont la marque de fabrique du Français Renaud Jerez basé à Narbonne, Celui-ci utilise du matériel médical, des prothèses, des accessoires de bricolage, vêtements et chaussures en tous genres mais aussi faux cheveux et masques vénitiens pour incarner des personnages aux attitudes statiques, assis ou de pied. Tout comme María José Argenzio concernant les blasons, Renaud Jérez procède au détournement de la statuaire classique. Ses silhouettes incomplètes, amputées de membres, d’entrailles ou au contraire dotées d’excroissances surréalistes d’apparence bionique, dans leurs costumes évoquant la marginalisation, sont le rappel que la technologie manquera toujours à sa promesse de faire de nous des êtres augmentés, plus performants – notamment d’un point de vue émotionnel. Dans la clairière finale de l’exposition, la petite troupe installée par l’artiste paraît dériver d’une cérémonie païenne et techno à la fois.


Les artistes invités : Gwladys Alonzo, María José Argenzio, Mariana Castillo-Deball, Carolina Caycedo, Chelsea Culprit, Dewar & Gicquel, Naomi Fisher, Galerie Rezeda, David Gumbs, Cristóbal Gracia, Cynthia Gutiérrez, Renaud Jerez, Lake Verea, Lucile Littot, Engel Leonardo, Caroline Mesquita, Miguel Penha, Calixto Ramírez Correa, Clémence Seilles, María Sosa, Fabiola Torres-Alzaga.





 



Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn La Déesse Verte, proposition de Dorothée Dupuis Gare Saint-Sauveur, Lille

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2019. Tous droits réservés