ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Brèves des artistes


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Nathalie Rodach, Sèves Brutes

Un parcours artistique en trois temps dans trois lieux bordelais







 







 




 

 












Précédent Suivant
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Nathalie Rodach, Sèves Brutes

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2018. Tous droits réservés

Château Palmer, Margaux : 19 – 23 février 2018
Un flux de sève rouge déployé au cœur du vignoble bordelais










L’exposition Sèves Brutes s’explore en trois lieux – vignes, galerie et musée – et se conjugue en trois temps : le futur au Château Palmer, le présent à la galerie Arrêt sur l’Image et le passé au musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux.

Pour cet événement, la proposition de l'artiste plasticienne Nathalie Rodach est de donner à voir l’invisible, le sang qui bat. Pour interroger le vivant, elle s’est inspirée de la notion de sève brute, qui désigne le grand courant ascendant qui circule dans les vaisseaux conducteurs des végétaux.

Au Château Palmer, Nathalie Rodach crée une installation éphémère en déployant un kilomètre de pigment rouge dans le vignoble. Convergeant vers le chai du domaine, ce système veineux de la sève mise à nue est l’objet d’une vidéo qui capte la trace d’un futur insaisissable.

A la galerie Arrêt sur l’Image sera présenté ce qui est né de ces influx, tout autant fluides vitaux que flux créatifs : une grande installation de 180 dessins à la sanguine ainsi que des
vidéos de la performance de Château Palmer.

Au
MADD de Bordeaux ne resteront que les traces. Dans la cour du musée, certains pavés seront remplacés par d’autres, en verre, qui révèleront des fragments du passé. A charge au visiteur d’exhumer ce passé et de retrouver le vivant.


Arrêt sur l'Image Galerie, Bordeaux : 17 mai – 13 juillet 2018
180 dessins à la sanguine, photographies et vidéos

Musée des Arts décoratifs et du Design, Bordeaux : 17 mai – 17 septembre 2018
Une installation de pavés de verre dans la cour du musée

Des informations plus précises concernant la deuxième et la troisième étape du parcours artistique seront prochainement mises en ligne