ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Omar Ba, Autopsie de nos consciences
Galerie Templon, Paris

08.09 - 27.10.2018






 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


La galerie Templon donne le coup d’envoi de la rentrée avec Omar Ba. L’artiste sénégalais expose pour la première fois sur les cimaises de la galerie à Paris, dans le deuxième espace récemment inauguré rue du Grenier Saint-Lazare. Avec Autopsie de nos consciences, Omar Ba adopte une posture critique. Peintures et installations cherchent à exhumer « les annales de l’oubli ». Interrogeant l’histoire récente, les enjeux écologiques ou son propre passé, Omar Ba décortique la complexité du monde pour mieux tenter de la saisir.







































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Exposition du 8 septembre au 27 octobre 2018. Galerie Templon, 28 rue du Grenier Saint-Lazare - 75003 Paris. Tél.: +(0)1 85 76 55 55. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 19h.








 





  







































Depuis son arrivée à Genève en 2003, Omar Ba a définitivement abandonné la peinture abstraite pour se dédier à une peinture figurative et narrative. Comme chez nombre d’artistes africains, le foisonnement est à l'honneur dans ses œuvres, qui regorgent de détails. Il emploie des techniques et des matières très variées (peinture à huile, encre de chine, gouache et crayon). L’apparence délicate de son travail contraste avec la violence retenue des sujets. Son vocabulaire symbolique s'exprime avdes touches éblouissantes de couleur qui enflamment la dynamique des formes et des compositions. Sur un fond noir aux courbes ondulantes, se détachent des figurations politiques et sociales à interprétations multiples, des portraits officiels avec des scènes souvent dessinées au trait en pointillé. On découvre aussi des figures aux traits mystérieux, tels ceux d’un ours, d’une vache, d’un hérisson, d’un poisson, d’un tigre, d’un âne, mais aussi des invasions de papillons ou des scarabées en gros plan.

L’iconographie d’Omar Ba mobilise des métaphores personnelles, des références ancestrales et des figures hybrides. Son travail refuse une narration didactique et cherche, par son caractère énigmatique et son intensité poétique, à exprimer son inconscient et son appréhension symbolique du réel. Il revisite en permanence l'histoire  ; ses sources d'inspiration sont la culture africaine, les problématiques liées au pouvoir et à l'autorité. Son support favori est le carton ondulé, un support solide, qui peut être fixé au mur et au sol, facile à transporter sans abîmer le travail. Ses œuvres font appel à une iconographie riche et à un bestiaire pluriel et hybride, affable ou inquiétant, gommant souvent les frontières entre l'humain, l'animal et le végétal. Sa démarche d’hybridation permanente associe métaphores personnelles et références ancestrales, expression de l’inconscient et appréhension symbolique du réel. Il se passionne pour l’actualité internationale, la dualité du monde entre le Nord et le Sud, en particulier entre images de vécu en Occident et souvenirs d'Afrique. La tradition et la modernité se mêlent dans une mythologie disparate entre les traditions africaines et les rêves et inventions de l’artiste. Les médailles, cœurs au sens physique, chaussures en tous genres, paysages, feuilles et lianes forment un corpus fécond pouvant donner lieu à divers niveaux d’interprétation. L’artiste paraît coder un sens particulier aux lunettes noires, portées ou non par ses figures au fil des oeuvres.

La modernité – incarnée par des pylônes, des trains et des forages pétroliers – s’empare parfois de ces compositions pour camper une nature affaiblie et fragile. De par les connections et les grilles de lecture multiples qu’elle propose, la peinture d’Omar Ba transcende les anciens clivages culturels, permettant d’ajouter diverses couches de sens. Ses œuvres traitent de situations dans lesquelles il est impossible de distinguer qui sont les meurtriers, les tyrans et les victimes. Ce qui en dit également long sur l’analyse et la démarche de l’artiste, alors que la richesse de son vocabulaire visuel crée des surprises alimentant un univers artistique à nul autre pareil. Omar Ba s’est établi en Suisse, puisant l’inspiration dans son environnement neutre et ses superbes paysages. Le résultat  : des œuvres percutantes porteuses d’un message universel.

Omar Ba est né au Sénégal en 1977. Après avoir suivi une formation artistique dans son pays d’origine, il obtient un diplôme postgrade de l’École Supérieure des Beaux-Arts à Genève en 2005, complétant son cursus, quelques années plus tard, par un diplôme de l’École Cantonale d’Art Visuel du Valais, à Sierre, en Suisse. En 2010, son œuvre est exposée à la galerie Guy Bärtschi. En 2011, il se voit décerner le Swiss Art Award. 2013 est une année particulièrement foisonnante pour Omar Ba, avec une exposition majeure au CentrePasquArt à Bienne en Suisse, ainsi que la présentation de son œuvre à la galerie Liste 18 à Art Basel. Il est cette même année exposé à la FIAC de Paris et invité pour une résidence artistique et une exposition à l’Institut français de Dakar, au Sénégal. Un catalogue de son œuvre est publié début 2014. Omar Ba vit et travaille à Genève.
Depuis 10 ans, Omar Ba a participé à de nombreuses expositions collectives internationales, dont les plus récentes sont Quel Amour ?! (MAC Marseille, 2018), Art/Afrique, le nouvel atelier (Fondation Louis Vuitton, Paris, 2017), le festival Afropolitan (Bozar, Bruxelles, 2017), Afrique-Raconter le Monde (Padiglione d’Arte Contemporanea, Milan, 2017), Le Havre – Dakar, Partager la mémoire (Muséum d'histoire naturelle du Havre, 2017) après, notamment, la Summer Exhibition à la Royal Academy of Arts (Londres) et la Biennale de Dakar en 2014. Ses œuvres sont entrées dans plusieurs collections publiques dont celles du Centre National des Arts Plastiques (CNAP) en France et de la Collection Nationale Suisse (Bâle). Il est également entré dans les collections du Louvre Abu Dhabi où il est exposé depuis son inauguration en 2017.
















































 

























 











Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Omar Ba, Autopsie de nos consciences, Galerie Templon, Paris

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2018. Tous droits réservés