ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Philippe Pasqua, Borderline
Musée océanographique de Monaco
05.05.2017 - 07.01.2018







 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


Le Musée océanographique de Monaco présente l’exposition monographique Borderline de l’artiste Philippe Pasqua. Ses œuvres monumentales, pour la plupart créées sur mesure, vont côtoyer les collections mythiques du lieu pour faire naître un dialogue inédit.



































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Exposition du  5 mai 2017 au 7 janvier 2018. Musée océanographique, avenue Saint Martin - 98000 Monaco. Tél.: +377 93 15 36 00. Ouverture tous les jours de 10h à 19h, en juillet et août de 9h30 à 20h.

























L’art de Philippe Pasqua expérimente la limite. Il flirte avec les bords, tutoie les bornes et s’en affranchit. Violente et impudique, son œuvre bouscule autant qu’elle fascine, plaçant le visiteur face à un dilemme : dévorer du regard ou détourner les yeux, réflexe de défense plus qu’indifférence. « Philippe Pasqua questionne, interpelle, dérange, mais jamais n’indiffère. Le détonateur idéal pour provoquer une prise de conscience en faveur de la vie marine et terrestre », évoque Robert Calcagno, Directeur général du Musée océanographique.

Charmé par l’architecture du Musée océanographique et sensible à son engagement, l’artiste propose une exposition à son image, sincère et plurielle.
Douze œuvres monumentales, dont sept réalisations inédites, investissent les lieux dans leur totalité – du parvis à la terrasse panoramique, en passant par la falaise du Rocher, en contrebas de l’édifice centenaire.

Bousculer l’homme dans sa relation avec la nature
Chez Philippe Pasqua, le goût du monumental s’oppose à son attirance pour ce qu’il y a de plus vulnérable et profond. Les failles et fêlures s’exposent en taille XXL. Instinctif, l’artiste ne théorise pas ses œuvres et laisse aux visiteurs toute latitude pour les interpréter, estimant que l’art va au-delà des discours et du visuel. «
Le beau, c’est la puissance évocatrice », confie-t-il. L’œuvre est belle par l’émotion qu’elle produit, le coup qu’elle porte au cœur.

L’artiste
exprime ici toute sa sensibilité et questionne le public sur sa relation à la nature, à la mort et à la renaissance. « A partir de ces sujets de prédilection, il joue avec le rapport ambigu que l’homme entretient avec l’univers marin, entre peur et fascination, pour confronter le public aux enjeux actuels de protection de la biodiversité », complète Robert Calcagno.

Partie intégrante de l’ADN du musée depuis sa création, ces enjeux écologiques se retrouvent dans ces réalisations.


Parcours de l’exposition


A son arrivée dans le Hall Princesse Alice, l’oeuvre en inox L’Effet Miroir renvoie le visiteur à ses propres démons. En effet, Philippe Pasqua a transformé la gueule de l’animal, réalisée à partir d’une mâchoire de mégalodon, l’ancêtre du requin, en un immense miroir de 4 mètres par 4. On se voit projeté, tout petit, à l’intérieur, comme aspiré et avalé par l’animal – comme Jonas dans le ventre de la baleine.

Dans le salon d’honneur, Whell of time est une œuvre composite aux dimensions spectaculaires  : 10 tonnes, 7 mètres de diamètre et 6 mètres de hauteur. Le «  manège ne tourne pas, le temps s’arrête. Les éléments constitutifs juxtaposent les époques, des dinosaures à l’actualité  : squelettes de Tyrannosaurus rex, rats, chaise électrique, ombrelle, tronc d’arbre millénaire…

A l’étage se noue un dialogue avec les collections historiques du musée. Golgotha est issu du moulage en bronze d’un vénérable olivier mort, dont ne subsistait que le tronc. L’artiste a ajouté un riche feuillage noir avant d’encastrer l’ensemble dans du béton où il a également incrusté des crânes. Des papillons sur les branches évoquent l’élévation des âmes.

Dans les deux ailes du 1er étage, les œuvres font écho à l’univers marin. Philippe Pasqua a sculpté le double de l’immense squelette de baleine suspendu au musée océanographique. Narcisse est accrochée à l’envers pour donner l’illusion de son reflet. Une seconde œuvre, Le Chant des Méduses, est présentée dans la Salle de la Baleine. Les centaines de méduses, de tailles et de formes différentes, toutes en verre, parfois chromées, sont placées dans un container d’un blanc immaculé. Dans la Salle Albert, Santa Muerte, une gigantesque tortue en bronze, est prise au piège dans des filets de pêche.

Philippe Pasqua a choisi le toit du Temple de la Mer pour suspendre à une potence l’oeuvre Who Should Be Scared  ? Sur 10 mètres de hauteur. L’animal – encore l’ancêtre du requin -  a été reconstitué à partir d’un fichier numérique et sculpté en inox. Pour dénoncer la tuerie abusive de ces poissons, l’artiste l’a exhibé comme un trophée de pêche, livré en pâture aux yeux de tous. Malgré son armure flamboyante et rutilante au soleil, la peur a changé de camp.

Sur la façade côté mer, des oursins de 5 mètres de diamètre sont accrochés, reproduits à l’identique hormis l’échelle. Cette œuvre a été appelée Soleils Noirs en référence au rayonnement de leurs piquants et à la couleur de l’acier peint, mais aussi car soleil noir est le nom de certaines espèces d’oursins.


Depuis le 27 juillet, Philippe Pasqua a investi les aquariums du musée avec une œuvre inédite, Profanation, qui dénonce avec force la pollution des fonds marins. Cela fait suite à une demande du musée dans le cadre de la campagne «  Les aquariums du monde contre les déchets marins  » menée par l’Union Européenne et le programme des Nations Unies pour l’environnement. Soulevant un abattant de toilettes, un clown s’immisce au coeur du bassin, défiant le visiteur. «  Ce qui exposé dans ce bassin provient des entrailles de l’océan. Une seule plongée a été nécessaire pour récolter ces détritus. Sensibilisé à la problématique de la pollution marine, l’artiste Philippe Pasqua les a détournés pour réaliser une œuvre  témoignant de l’impact de l’homme sur le monde naturel  », explique Robert Calcagno, Directeur du Musée.









Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Philippe Pasqua, Borderline, Musée océanographique de Monaco

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2017. Tous droits réservés